Lancement du projet d’apprentissage en milieu de travail (AMT) pour le programme d’Intervention en délinquance

Le 8 septembre dernier, le programme d’Intervention en délinquance du campus de Carleton-sur-Mer lançait officiellement son projet d’apprentissage en milieu de travail (AMT). L’événement regroupait 50 étudiantes et étudiants, une quinzaine de partenaires et les membres du corps professoral.

 

 

Maison de jeune, milieu scolaire, organisme communautaire et judiciaire ne sont que quelques exemples des organisations partenaires. Grâce à leur implication, les étudiantes et étudiants pourront créer des ponts entre la théorie et les différents milieux d’emplois reliés au domaine. Pour Amélie Dallaire, enseignante en Intervention en délinquance, la réponse enthousiaste des partenaires démontre les liens qui unissent le programme à la communauté : « Nous sommes impatients de déployer nos activités d’apprentissage dans ces nombreuses organisations! Dès cet automne, nous allons pouvoir développer les compétences d’observation et le travail d’équipe des étudiantes et étudiants directement dans les milieux d’intervention, et ce, chaque semaine pour un total de 90 heures. L’encadrement des étudiantes et étudiants se fera en alternance entre la salle de classe et la réalité terrain », explique-t-elle.

Rappelons que l’AMT augmente le nombre d’heures de formation pratique. Celui-ci passera de 535 à 767, ce qui représente une augmentation de 232 heures. En plus d’être le premier programme du genre à offrir l’AMT, la communauté étudiante de cette technique peut effectuer plusieurs stages, dont un en Suisse.