10 ans de collaboration entre le programme de Travail social et le Centre d’action bénévole le Hauban

Depuis 10 ans, les étudiants et étudiantes de première année du programme de Travail social participent à des activités de sensibilisation et d’écoute auprès des bénéficiaires du Centre d’action bénévole le Hauban. Cette année, 65 ainés ont été contactés par les futures travailleuses et futurs travailleurs sociaux.

Alors que la pandémie accentue l’isolement, les étudiants et étudiantes ont questionné les 65 bénéficiaires du centre sur leurs besoins. Annick Viel, enseignante en Travail social, explique que les interventions menées par son groupe permettent au centre d’améliorer et de bonifier son offre de service, tout en solidifiant les apprentissages de la communauté étudiante qui participe au projet. S’insérant dans le cours Le travail social, un cours d’introduction à la profession, la collaboration entre le département et le centre permet de mettre en pratique l’une des trois méthodes d’intervention employées par le travail social, soit la méthode individuelle, la méthode de groupe ou la méthode communautaire. « En prenant contact avec ces personnes, les étudiants et étudiantes ont pu se familiariser avec l’intervention sociale. Ces appels constituent un laboratoire précieux pour les étudiantes et étudiants qui découvrent la profession en étant plongés dans une activité concrète avec une des clientèles du travail social, en plus d’avoir un avant-goût de l’éthique professionnelle », souligne Mme Viel.

Bien que cette intervention téléphonique soit une première pour le département de Travail social, celui-ci collabore depuis 10 ans avec le Centre d’action bénévole Le Hauban. Chaque année, le groupe de première année anime deux activités Gens-Barque qui visent à briser l’isolement des ainés. Puisque la COVID-19 a rendu impossible la tenue de ces activités, le Centre d’action bénévole à proposer aux étudiants et étudiantes de contacter certains de ses membres. En plus du savoir-faire professionnel que requiert ce type d’intervention, les étudiants et étudiantes ont mis à profit leurs compétences d’écoute active et de techniques de communication en relation d’aide.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles félicite les treize étudiants et étudiantes ayant participé à ce projet et remercie le Centre d’action bénévole Le Hauban pour sa confiance envers notre communauté étudiante.