Le programme Archives médicales maintenant plus accessible grâce à un partenariat entre le Cégep Limoilou et le Cégep de la Gaspésie et des Îles

Le Cégep Limoilou et le Cégep de la Gaspésie et des Îles sont heureux d’annoncer qu’à compter de l’automne 2018, les étudiantes et les étudiants du Québec auront plus facilement accès au programme Archives médicales. Ce partenariat, novateur par son approche technopédagogique, permettra aux étudiants de Québec de suivre en téléenseignement le volet spécialisé du programme offert à Gaspé. La formation générale et les services seront offerts au campus de Charlesbourg du Cégep Limoilou.

 

« Ce partenariat est une belle façon d’enrichir l’offre de programmes et de faciliter la réponse aux besoins du marché du travail dans la région de Québec. Le Cégep Limoilou est très heureux d’offrir cette opportunité aux étudiantes et aux étudiants qui, grâce à la technologie, pourront suivre la formation offerte à partir de Gaspé tout en demeurant à Québec. Avec la construction du nouveau complexe hospitalier à proximité du Cégep, il y a fort à parier qu’il y aura des besoins de main-d’œuvre importants dans le domaine, et nous serons en mesure d’y répondre », explique la directrice des études du Cégep Limoilou, Chantal Arbour.

 

« Le rôle de l'archiviste médical est crucial; il est un spécialiste du domaine médical amené à analyser et à interpréter des données sur la santé. Les informations que les archivistes colligent, analysent et transmettent se trouvent au cœur des préoccupations du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et de la Direction de santé publique, servant du même souffle les médecins, les chercheurs et les gestionnaires. Où que soit l’étudiant, notre mandat reste le même : mobiliser l’expertise de nos enseignants ainsi que les nouvelles technologies afin de former d'excellents archivistes médicaux », renchérit le directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Yves Galipeau.

 

Bien que les centres hospitaliers soient les principaux employeurs, les finissants peuvent obtenir des emplois dans des firmes comptables, des compagnies d’assurances, des centres de réadaptation, des CLSC et des centres jeunesse, entre autres. Selon les données colligées par le Cégep de la Gaspésie et des Îles, le taux de placement avoisine chaque année les 90 %.

 

Diplômée en 2015, Émilie Coulombe travaille maintenant au CHU de Québec à titre d’archiviste médicale. « La formation reçue au cégep est très professionnelle. Chaque jour, dans le cadre de mon travail, je mets en pratique ce que j’y ai appris. C’est un programme qui saura sans nul doute plaire aux futurs étudiants intéressés autant par l’administration que par la santé! »