Invitation à la conférence de l'historien Jean-Marie Thibeault à propos de la grève de Murdochville de 1957

Le Département de Sciences humaines du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Campus de Gaspé vous invite à la conférence de l’historien Jean-Marie Thibeault, La grève de Murdochville de 1957 : le refus global ouvrier.

 

Soixante ans après la grève de Murdochville, quelle place occupe cet événement dans la mémoire collective gaspésienne et québécoise? Qui se souvient encore de la lutte acharnée des mineurs de Murdochville pour leur droit à la syndicalisation?

La grève de Murdochville de 1957, l’une des pires de l’histoire ouvrière de l’Amérique du Nord, a eu lieu ici, tout près de nous. En Gaspésie, des centaines, peut-être même des milliers de personnes ont été meurtries dans leur corps et dans leur âme par ce conflit. Deux grévistes y laisseront même la vie!

C’est cela que veut nous rappeler Jean-Marie Thibeault avec sa conférence destinée à l’ensemble de la population. L’entrée est libre.

Quand? Mardi 25 avril à 17 h 30

Où? Café chez Oscar du Cégep de la Gaspésie et des Îles, Campus de Gaspé

À propos de Jean-Marie Thibeault

Jean-Marie Thibeault est titulaire d’un baccalauréat et d'une maîtrise en histoire de l'Université de Sherbrooke. Il est spécialiste de l’histoire de la Gaspésie et a été professeur au Cégep de la Gaspésie et des Îles pendant 27 ans où il a enseigné notamment le cours Histoire de la Gaspésie. Il est également chroniqueur à la radio de Radio-Canada et a collaboré notamment avec CIEU-FM, CHNC-FM, ainsi qu’avec Le Devoir, le Magazine Gaspésie,  les productions GASPA.