Les cours sont suspendus au campus de Carleton-sur-Mer pour toute la journée. Le cégep demeure ouvert.

 

25 ans de morue salée-séchée au campus de Carleton-sur-Mer

En septembre dernier, le département de Sciences humaines du campus de Carleton-sur-Mer conviait sa population étudiante au traditionnel souper de morue salée-séchée. Lors de ce souper, qui a lieu depuis plus de 25 ans, les convives ont été invités à découvrir ce plat typiquement gaspésien.

Organisé par la communauté enseignante et étudiante du département, cet événement a permis aux étudiants et étudiantes de Sciences humaines de favoriser une cohésion de groupe à l’extérieur des salles de classe, avec comme prétexte la redécouverte de la morue. Valérie Dumont, coordonnatrice du département de Sciences humaines, explique : « La morue a toujours fait partie de l’histoire culinaire des Gaspésiens : lors de la colonisation, il s’agissait d’une denrée prisée par les Européens. Elle était salée, puis séchée au soleil, ce qui prolongeait sa période de conservation ». Plus qu’un simple plat, la morue a longtemps été au cœur des habitudes alimentaires de la région. « La morue est économique, bonne pour la santé, facile à préparer et est au cœur de l’identité culinaire gaspésienne. Les gens sont fiers d’avoir la meilleure morue », souligne Mme Dumont.

Envie d’essayer la morue salée-sachée à la maison? Aucun souci! Faites bouillir la morue salée-séchée deux fois, en prenant soin de jeter la première eau afin de dessaler le produit.  Une fois que la deuxième eau arrive à ébullition, laissez cuire à feu moyen une dizaine de minutes.  Vous pouvez faire cuire des oignons dans une grande quantité d’huile et servir avec des pommes de terre. Égouttez et servez!