De belles réalisations pour les étudiants en Techniques d'intervention en délinquance

Des étudiants en Techniques d’intervention en délinquance du Cégep de la Gaspésie et des Iles, Campus de Carleton-sur-Mer ont récemment accompli, avec beaucoup de fierté, différentes activités leur fournissant des expériences de formation et d’animation préventives concrètes.

 

S’affirmer, c’est s’apprécier!

Dans le cadre du cours Approches et mesures préventives en délinquance, des étudiants de deuxième année ont organisé un atelier de prévention portant sur le thème de l’affirmation de soi. Ils ont rencontré une classe en adaptation scolaire de l’École Antoine-Bernard de Carleton-sur-Mer. De concert avec l’équipe de Justice Alternative Gaspésie-Sud, ils ont pu compter sur la collaboration du travailleur de milieu, Yannick Sage dans l’accomplissement de leur atelier de prévention.

Les étudiants ont ciblé les adolescents plus vulnérables afin de les informer, les outiller, les aider à prendre les bonnes décisions et leur permettre de réagir adéquatement afin d’éviter une situation inconfortable. Plusieurs adolescents ont pu poser des questions aux étudiants et échanger sur diverses problématiques rencontrées tout en assimilant bien les concepts de l’affirmation de soi à appliquer dans leur vie de tous les jours.

Atelier de prévention des ITSS auprès des adolescents

Trois étudiantes ont présenté un atelier de prévention sur les infections transmises sexuellement et par le sang ainsi que sur les moyens de protection et de contraception à la Maison des jeunes de Pointe-à-la-Croix.

Une vingtaine de jeunes âgés entre 12 et 15 ans ont pris part à la rencontre. Les étudiantes ont fait une présentation théorique combinée à des activités pour leur en apprendre davantage sur les conséquences d’avoir une relation  sexuelle non-protégée et les moyens de se protéger contre celles-ci. La participation des jeunes a été bonne et l’ensemble des objectifs ont été atteints.

Sans oui, c’est une agression!

Trois étudiantes du cours Approches et mesures préventives en délinquance sont allées animer une activité de prévention à l’École secondaire Antoine-Bernard de Carleton-sur-Mer sur les thèmes du consentement sexuel et des âges légaux. 

C’est en constatant que ces sujets sont encore incompris par la population, en particulier par les jeunes, qu’elles ont décidé de bâtir une activité de prévention afin de clarifier et de conscientiser ces derniers. Cette activité a fait voir l’importance du respect du consentement sexuel ainsi que des conséquences qui peuvent survenir en cas contraire.

Visites éducatives

Des étudiants de deuxième année du programme, ainsi que deux enseignantes, ont participé à la visite éducative annuelle des milieux de travail et de stage.  L’objectif de cette visite éducative était de permettre aux étudiants de rencontrer des intervenants expérimentés, d’approfondir leurs connaissances sur les diverses approches d’intervention ainsi que sur les besoins des différentes clientèles. De plus, cela leur a permis de découvrir des milieux de stage et de travail potentiels.

Ils ont visité le Centre de réadaptation pour adolescents le Gouvernail situé à Québec, où ils ont pu démystifier le métier d’éducateur et les rouages de la réadaptation interne des services de la Protection de la jeunesse. Ensuite, un arrêt à l’organisme le Rendez-vous Centre-ville leur a permis de comprendre les facettes de l’intervention de première ligne auprès des personnes itinérantes. De plus, au Projet intervention prostitution de Québec, le groupe a eu droit à un témoignage d’une travailleuse du sexe et  d’une travailleuse de rue.  Pour sa part, le Centre de réadaptation en toxicomanie pour adolescents Portage de St-Malachie a su démystifier l’approche de la communauté thérapeutique dans le traitement des toxicomanies.

Afin de découvrir l’univers carcéral, les étudiants ont eu le privilège de visiter l’établissement de détention fédéral de Drummond et de découvrir le métier d’agent correctionnel. Pour terminer, le groupe a vécu l’expérience inoubliable d’une sentence d’une nuit à l’ancienne prison de Trois-Rivières et de pouvoir se mettre dans la peau d’une personne incarcérée.

En définitive, ce voyage éducatif a su répondre à plusieurs objectifs pédagogiques et les étudiants furent émerveillés de leurs découvertes et rencontres. Il s’agit définitivement d’une dimension attractive du programme de Techniques d’intervention en délinquance du Campus de Carleton-sur-Mer.