Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Réparer les vivants

 

Auteur : Maylis de Kerangal

«Le cœur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d’autres provinces, ils filaient vers d’autres corps.»

Lire la suite...

L’ordre du temps

Auteur : Carlo Rovelli

«Dans ses Sept brèves leçons de physique, Carlo Rovelli confiait qu’une question avait guidé sa vie de chercheur : la nature du temps. Se hissant sur les épaules d’Isaac Newton, d’Albert Einstein, de Stephen Hawking et de bien d’autres, il nous livre enfin ses découvertes dans ce livre majeur.

Lire la suite...

Le guide anti-Alzeimer. Les secrets d'un cerveau en pleine forme.

Auteur : Pr Philippe Amouyel

 

« Où ai-je mis mes clés ? Comment s’appelle-t-il déjà ? Où suis-je garé ? Nous nous posons tous ces questions sans vraiment y prêter attention. Mais, avec l’âge, nous finissons par nous interroger : Et si c’était la maladie d’Alzheimer ? Aujourd’hui, aucun traitement médical n’a été trouvé.

Lire la suite...

L'art de ne pas dire n'importe quoi : ce que le bon sens doit aux mathématiques

Auteur : Jordan Ellenberg; traduit de l'anglais par Françoise Bouillot.

 « LES MATHS, C’EST LA VIE »

« […]  À nombre d’entre nous, les maths apparaissent comme un ensemble de règles venues du fond des âges, concernant des objets sans vie, à appliquer sans discuter. Dans L’art de ne pas dire n’importe quoi, Jordan Ellenberg nous montre à quel point cette conception est fausse. Les maths concernent tout ce que nous faisons, elles nous donnent accès aux structures cachées dans la complexité et le chaos de la vie quotidienne.

Lire la suite...

Le roi des cons : quand la langue française fait mal aux femmes

Auteure : Florence Montreynaud

« Les mots que vous utilisez signifient-ils exactement ce que vous voulez dire ?

Il est bien des tournures tendancieuses, "crime passionnel", "préliminaires", "nom de jeune fille" ou "instinct maternel", que j’ai utilisées avant de prendre conscience de leur contenu machiste. Depuis le masculin pluriel qui écrase le féminin jusqu’au refus d’employer la forme féminine des noms de métier, en passant par

Lire la suite...