Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Des chevaux sauvages, ou presque

Après le succès de son premier livre autobiographique, Le Château de verre, l'Américaine Jeannette Walls nous raconte la vie mouvementée de sa grand-mère, Lily Casey Smith.

Lily Casey, l'ainée d'une fratrie de trois enfants, vient au monde en 1901. Dans sa famille d'immigrés irlandais, elle apprend dès son plus jeune âge à ne jamais capituler : elle résiste aux catastrophes naturelles, gagne sa place dans la société parmi les hommes et préserve son indépendance, même au temps de la crise économique qui vient ruiner ses espoirs de confort... Pour Lily Casey, le remède aux drames de la vie, c'est l'action. Sa devise : ne jamais regarder en arrière. Quand son père achète des chiens avec l'argent de ses études, elle s'obstine et réussit à devenir institutrice, malgré tout. Lorsque sa seule amie meurt dans un accident de travail, ou lorsqu'elle découvre les mensonges de son premier mari déjà pourvu d'une famille, elle ne se déclare pas vaincue. Malgré la ruine, les diffamations, les expulsions, Lily Casey se bat. Mère aimante, mais exigeante, élevant ses enfants avec pragmatisme, Lily Casey refuse de s'apitoyer sur leur sort à tous.

Mais, de tous les aléas de l'existence, la seule chose qu'elle n'avait pas prévu, c'est que sa fille, Rosemary, serait une rebelle indomptable...

818.6 / W215d

Lire la suite...

Les manipulations syntaxiques

De précieux outils pour comprendre le fonctionnement de la langue et corriger un texte.

Les manipulations syntaxiques sont loin d’être de nouveaux « trucs » pour enseigner la grammaire. Tester des hypothèses de façon méthodique et s’appuyer sur les raisonnements qui en découlent afin de statuer sur la classe d’un mot dans la phrase, de découvrir la relation syntaxique d’un groupe avec un autre, d’évaluer la pertinence d’un signe de ponctuation, de vérifier un accord, voilà à quoi servent ces opérations sur la langue.

Ce traité, conçu à l’intention des enseignants de français de tous les ordres d’enseignement et des formateurs dans les services d’aide en français, vise à montrer en quoi les manipulations syntaxiques constituent de précieux outils d’analyse pour fonder et affiner, par l’observation et la réflexion, la compréhension des grandes régularités du système de la langue, compréhension fort utile au moment d’améliorer et de corriger un texte sur le plan linguistique.

448.2 / M3285

Lire la suite...

Le futur antérieur de l’archive

Les archives occupent une place importante aujourd’hui dans la création littéraire et artistique. Ce ne sont pas ici les méthodes génétiques qui intéressent Nathalie Piégay-Gros, mais la manière dont les écrivains investissent les documents d’archives, les exposent dans la fiction, fabriquent des documents apocryphes. Parce qu’elle semble contenir un secret, l’archive peut être un objet romanesque, quel que soit son aspect poussiéreux, fragile. C’est en effet souvent par sa négativité que se caractérise l’archive à notre époque, alors même que nous sommes passés d’un paradigme de la rareté à celui de l’accumulation. Alors que tout semble pouvoir être archivé et conservé, l’archive ne cesse de manquer, d’indiquer ce qui, en elle, se dérobe. C’est que le présent est non seulement hanté par le passé, mais plus encore par les modifications profondes de la mémoire. Le passé semble immédiatement et constamment disponible, si bien que le présent se projette avec inquiétude dans l’image de ce qu’il aura été. C’est ce futur antérieur de l’archive que Nathalie Piégay-Gros envisage avec Claude Simon, Robert Pinget, Pierre Michon, Christian Boltanski et quelques autres.

843.910939 / P613f

Lire la suite...

Le Pont sur la Drina - Ivo Andric

 

À Visegrad, c’est sur le pont reliant les deux rives de la Drina – mais aussi la Serbie et la Bosnie, l’Orient et l’Occident – que se concentre depuis le xvie siècle la vie des habitants, chrétiens, juifs, musulmans de Turquie ou « islamisés ». C’est là que l’on palabre, s’affronte, joue aux cartes, écoute les proclamations des maitres successifs du pays, Ottomans puis Austro-Hongrois. Le grand romancier yougoslave Ivo Andric, prix Nobel de littérature en 1961, rapporte ici la chronique de ces quatre siècles, mêlant la légende à l’histoire, la drôlerie à l’horreur. Ce roman, paru en 1945, oeuvre d’un écrivain bosniaque par sa naissance, croate par son origine et serbe par ses engagements d’alors, parait aujourd'hui mystérieusement prophétique.

 

« Un des plus grands romans de ce siècle. » Nicole Zand, Le Monde.

891.8285 / A573p

Lire la suite...

Tous les corps naissent étrangers

Il a laissé loin derrière lui ses origines modestes et sa famille dysfonctionnelle. Il a connu la gloire, en tant que présentateur de nouvelles télévisées, et il est maintenant le président d'un important cabinet de relations publiques, le Cabinet Victoria. Il aime l'argent, et il en a beaucoup. Il n'a pas d'amis, il est vrai, mais il a des relations et il est membre de deux C. A. Il n'a plus d'épouse, mais il a une maîtresse qui a de la classe et qu'il apprécie. Il y a pourtant une faille dans sa vie, une imperfection qui échappe à son contrôle et dont il ne parle à personne : son fils de seize ans, lourdement handicapé, est condamné à passer sa vie dans un lit d'hôpital et à mourir avant lui. Il ne deviendra jamais le Jean-Jacques amélioré que son père avait souhaité. Qui plus est, tout se lézarde dans la vie de Jean-Jacques Darrieux. Mais la rédemption viendra peut-être. Grâce à son fils et à un corps de tambours et clairons.

848.92 / L512t

Lire la suite...