Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Les liaisons numériques

Aujourd’hui, nouer des amitiés, développer des relations professionnelles ou encore constituer un couple passe, pour un nombre croissant d’individus, par Internet. Pourtant, la croyance ingénue selon laquelle cette technologie serait, par nature, désocialisante persiste. Tout internaute serait-il aspiré dans une « réalité virtuelle »? Éloigné de son monde, de ses proches, de son corps même, renaîtrait-il dans un cyberespace désincarné? Ce mythe masque les liens étroits du réel et du virtuel, et fait fi de l’impossibilité de séparer pratiques sociales et usages informatiques. Continuer à penser le Web comme un espace qui transcende notre réalité est une erreur d’évaluation lourde de conséquences théoriques et politiques. Car les pratiques informatiques relèvent bien souvent du détournement : les usagers domestiquent les ordinateurs et s’en emparent pour inventer de nouveaux possibles, personnels ou collectifs.      302.231 / C339L

Source : www.seuil.com

Lire la suite...

Prague sans toi

Un mercredi de printemps, à Prague, Patrick Robillard, étudiant en littérature, assiste à un concert de musique de chambre. À la clarinette, Eva, dont il devient sans remède, totalement, amoureux. Pour la conquérir, il se coiffera d’un tricorne écarlate, découvrira Mozart, fera mine de se défenestrer, prolongera son séjour à l’étranger et s’improvisera écrivain.

Onze ans, deux enfants et un roman plus tard, Eva et lui ne ressemblent plus à l’indestructible bête bicéphale et quadrupède qu’ils étaient devenus en arpentant les rues de Prague… Peut-on traverser les décennies sans rencontrer de brume? Leur mariage est-il en meilleur état que leur lave-vaisselle? Patrick remonte le fil de leur histoire pour trouver l’origine de la faille qui les sépare. Est-ce la faute du deuxième trompette qui courtise Eva? De Mozart, la Musique incarnée? A-t-il lui-même changé, perdu quelque chose?

Patrick est déterminé à élucider la question et à reconquérir sa belle. Il remet son tricorne: c’est la guerre.

Source : www.quebec-amerique.com

Lire la suite...

Au hasard la chance

En 1925, Louise Wilson-Desrosiers, la Louve d’Ottawa, délaisse sa carrière de guidoune et rentre à Montréal. Lorsqu’elle débarque à la gare Windsor, cinq avenues s’ouvrent devant elle, cinq destins que Tremblay a décidé d’offrir en hommage à ce personnage tout aussi flamboyant que pathétique.

Source : www.lemeac.com 

Lire la suite...

Les clefs du paradis

Auteur : Michel Tremblay

Le club Paradise, sur la Main de 1930, est l’un des rares endroits qui accueillent les vieux garçons, dans un espace surnommé le ringside. C’est là qu’Édouard Tremblay fait son entrée dans le « grand monde », quelque temps après être devenu vendeur de chaussures sur l’avenue du Mont-Royal. Précoce malgré ses presque dix-huit ans, il est emporté par son double, cette duchesse de Langeais dont il vient de lire l’histoire dans le roman éponyme de Balzac. Si l’on sait déjà qu’Édouard deviendra le boute-en-train de cette Main, la « reine » incontestée des « folles » de Montréal associée aux spectaculaires nuits d’Acapulco, on connaît moins son début dans la vie, l’enfance de son personnage de scène. Voilà qui met la table pour une nouvelle chronique de La diaspora des Desrosiers…

Source : www.lemeac.com

Lire la suite...

LA BATAILLE DE LONDRES

Au lendemain du référendum de 1980, Pierre Elliott Trudeau reprend son vieux rêve de rapatrier la Constitution. Il demandera donc au parlement britannique d’adopter une loi qui fera enfin du Canada un pays pleinement indépendant.

Les provinces, le Québec au premier chef, qui voient leurs prérogatives menacées et veulent stopper l’initiative du fédéral, multiplient ambassades et délégations à Londres, tentant de séduire les députés et lords anglais à coups de grands vins et de plats fins. Affluent également dans la capitale anglaise les Indiens, qui se sentent trahis par la couronne britannique, et les stratèges fédéraux, bien déterminés à voir triompher leur cause. S’en mêlent le Labour anglais, qui rêve de faire tomber Thatcher, les députés conservateurs d’arrière-ban qui défient la Dame de fer, au plus bas de sa popularité juste avant la guerre des Malouines, et tout ce qui grouille, scribouille, grenouille au Canada et en Angleterre, pendant que les tribunaux, des deux côtés de l’Atlantique, s’apprêtent à entendre différentes causes touchant ce coup de force constitutionnel.

C’est avec une verve irrésistible que l’auteur décrit cette foire d’empoigne, au-dessus de laquelle vogue le couple improbable que forment Pierre Trudeau et Margaret Thatcher, opposés sur le plan politique et pourtant liés par une complicité aussi inattendue qu’indéfectible.  342.71029 / B326b

Source : www.editionsboreal.qc.ca

Lire la suite...