Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Traiter avec le diable? Les vrais enjeux de la diplomatie au XXIe siècle

Parler avec l’ennemi, comprendre ses perceptions et ses objectifs, chercher à résoudre des conflits, telles sont les raisons d’être de la diplomatie.

 

Mais à quoi sert-elle encore quand l’ennemi a pris les traits du diable, à l’instar d’un Ben Laden, d’un Saddam Hussein ou, plus récemment, d’un Bachar el-Assad? Comment expliquer le succès de cette rhétorique du bien et du mal depuis quelques décennies? Et peut-on penser autrement les relations internationales aujourd’hui?

 

Dans cet essai ambitieux et foisonnant, Pierre Grosser puise dans l’histoire, l’actualité internationale et même la psychologie pour mettre au jour les impasses du processus de diabolisation. Il montre comment celui-ci se nourrit des « leçons de l’histoire » – de la « capitulation » de Munich à la guerre froide – légitimant ainsi toutes les danses de la guerre juste. Il analyse aussi les prismes cognitifs qui rendent difficiles les interactions avec l’adversaire, une fois celui-ci diabolisé. Enfin, dénonçant les mythes d’une sécurité totale et d’une stratégie parfaite, Pierre Grosser rappelle la complexité des choix qui s’offrent à nos dirigeants et redonne ainsi tout son sens à l’action diplomatique.    327.1 / G878t

Source : www.odilejacob.fr

Lire la suite...

Mudwoman

Mudwoman est la confession d'une femme tragiquement vulnérable -Meredith Ruth Neukirchen, alias M.R.- qui semble pourtant être une battante, du moins pour la vitrine. Présidente d'une prestigieuse université américaine, première femme à occuper ce poste, elle est, à 41 ans, une sorte d'icône. Progressiste, intègre, éloquente, titulaire d'un doctorat de philo, elle s'apprête, en octobre 2002, à aller prononcer un discours devant des têtes pensantes, dans les Adirondacks.  

Un roman magistral où notre condition est confrontée à la sauvagerie la plus sordide

Un voyage lourd de sens, pour elle, car cette région désolée est celle où elle a grandi. Et où se sont embourbés ses souvenirs, un cortège de cauchemars qui remontent à ce jour funeste d'avril 1965 où, à l'âge de 3 ans, elle fut abandonnée dans les marécages nauséabonds par une mère démente, avant d'être miraculeusement sauvée de la mort par un braconnier puis adoptée par un couple de quakers. Ce passé si traumatisant ne cessera de hanter M.R., qui livre un combat bouleversant pour ne plus être une « mudwoman » -une fille de la fange — et pour échapper aux limbes ténébreux d'une enfance sacrifiée. Un roman magistral, où notre condition est confrontée à la sauvagerie la plus sordide et où une naufragée s'escrime à marcher vers la lumière, vers son salut, afin de transformer en or la boue de ses origines.    818.54 / O11m

Source : www.lexpress.fr

Lire la suite...

Trop de bonheur

« Sur le quai de la gare, un chat noir croise obliquement leur chemin. Elle déteste les chats. Plus encore les chats noirs. Mais elle ne dit rien et réprime un frisson. Comme pour récompenser cette retenue, il annonce qu’il fera le voyage avec elle jusqu’à Cannes, si elle le veut bien. C’est à peine si elle peut répondre tant elle éprouve de gratitude. »

 

Les personnages d’Alice Munro courent après le bonheur. Quête vaine, éperdue, étourdissante, mais qu’ils poursuivent sans relâche. Dans ce recueil de nouvelles, on croise une étudiante qui accepte les propositions indécentes d’un vieillard, une mère en deuil qui change d’identité ou une femme affrontant enfin sa part de cruauté. D’une écriture précise et sensible, Alice Munro met en évidence les lignes de force invisibles guidant chaque destin.     818.54 / M968t

Source : www.editionsdelolivier.fr/

Lire la suite...

Serge Fiori - S'enlever du chemin

Près de trente-cinq ans après la dissolution du mythique groupe Harmonium, Serge Fiori se livre à Louise Thériault, qui dresse de lui un portrait tout en nuances, plein d’empathie mais jamais complaisant. Grâce à des dizaines d’heures d’entrevues – tant avec Fiori lui-même qu’avec ceux qui ont jalonné sa vie personnelle et professionnelle –, l’auteure nous relate, depuis son enfance italienne jusqu’à l’éclosion de son immense talent, comment Serge est devenu Fiori, comment Harmonium est né et a vécu, dans un Québec en pleine effervescence culturelle et politique.

Sa relation à son père et à sa mère, sa peur de la folie, sa spiritualité, son rapport complexe aux autres musiciens, son engagement politique, le culte de la personnalité que lui vouent ses admirateurs et qui le dépasse, les raisons de son retrait de la vie publique; rien n’échappe à la plume tout en finesse de Louise Thériault, qui fut son amoureuse, puis son amie et sa confidente.

Elle nous raconte la carrière désormais dans l’ombre que mène Serge Fiori depuis cette rupture, depuis qu’il s’est « enlevé du chemin », rongé par le doute et l’angoisse, et sa vie personnelle jusqu’à aujourd’hui.

Un portrait fascinant, un plongeon au cœur de l’âme et de la fragilité d’un homme qui a consacré sa vie à la musique, mais dont l’ego n’a jamais atteint l’immense ampleur de son talent.   782.42164092 / F519t

Source : www.editionscram.com

Lire la suite...

La Raison du plus fort

À quelques jours de Noël, un crime est commis dans le train qui ramène le commissaire Laurenti à Trieste. Il est chargé de l’enquête alors que la cérémonie d’intégration de la Slovénie dans l’espace Schengen doit retenir toute son attention. Un groupuscule a menacé de mort l’un des hôtes de la fête, Goran Newman, alias Duke, figure controversée à la tête d’un empire financier opaque. Riche en coups de théâtre, le scénario se complique quand Pina, l’assistante de Laurenti, s’éprend de Sedem, le fils de Duke. Entre combats de chiens clandestins et trafic de drogue, Veit Heinichen nous entraîne dans les labyrinthes de la mafia… et lève le voile sur les coulisses de la crise économique mondiale.   838.92 / H468r

Source : www.seuil.com

Lire la suite...