Bibliothèque du Campus des Iles-de-la-Madeleine

Propositions de lecture

Dire non

Auteur :  Naomi Klein

« Le “non” le plus ferme doit s’accompagner d’un “oui” courageux. »

Aussi insensé et dangereux soit-il, Donald Trump, 45e président des États-Unis, n’est pas un extraterrestre débarqué tout droit d’une planète lointaine et ennemie. Le trumpisme, richement nourri des tendances les plus délétères des cinquante dernières années, a longuement poussé en terre américaine avant de nous offrir son fruit le plus infâme.

Armée des analyses de sa trilogie antimondialisation (No logo, La stratégie du choc et Tout peut changer), Naomi Klein s’attaque cette fois à ce moment politique surréel pour les États-Unis et le monde : Trump l’idéologue ultralibéral raciste et misogyne, le fou du pétrole, le chef de guerre incontrôlable, le compulsif du tweet, la vedette people et l’empire commercial, Trump est à la Maison-Blanche. Autant de figures toxiques concentrées en un seul homme, autant de puissance entre les mêmes mains… comment ne pas céder à la panique ?

Pourtant, comme son titre l’indique, ce livre se veut l’amorce d’une feuille de route de la résistance au choc. Car si Naomi Klein cherche à mieux voir, c’est bien pour mieux frapper, planter le coin qui ouvrira la brèche vers un avenir meilleur. Kit de réanimation pour gauche asphyxiée, Dire non ne suffit plus campe une série de propositions fortes, pour une Amérique plus heureuse, plus verte et plus juste, un continent nouveau aussi désirable que réaliste.

 

Source : www.luxediteur.com

Classé sous la cote : 303.61 K644d

6000000263

Lire la suite...

Hegel. De la Logophonie comme chant du signe

Auteur : Jean-Luc Gouin

« Hegel ne dénature-t‑il pas la raison en la fondant somme toute sur un acte de foi lorsqu’il maintient, dans Die Vernunft in der Geschichte, que « la seule idée qu’apporte la philosophie est la simple idée de la Raison – l’idée que la Raison gouverne le monde » ?

On se doute qu’une telle proposition ne fit pas l’unanimité au sein des milieux intellectuels et philosophiques. Des pans entiers du réel, objecte-t‑on à l’auteur, ne peuvent être considérés absolument rationnels. La réalité de manière générale n’est-elle pas tout au contraire un jeu confus, un va‑et-vient invraisemblable où le mal, la souffrance, l’exploitation de l’homme, l’égarement et la violence possèdent en permanence les meilleures mains ? D’autre part, dans la lignée de la tradition idéaliste, on a tôt fait de rappeler à Hegel que la sphère de la raison reste distincte de la réalité « sensible ».

Hegel ne perd pas pied. Imperturbable, il réplique incontinent que la raison demeure en vérité l’unique juge : le geste ‘irréfléchi’ est‑il rationnel, l’Histoire est-elle rationnelle, l’univers empirique est‑il rationnel... ? Qui peut le dire sinon la réflexion, la pensée, l’exercice de la raison en commerce avec son objet. Tout objet. Y compris elle-même. On ne saurait en effet opiner sérieusement sur quelque référent sans avoir préalablement réfléchi celui‑ci, sans l’avoir chamboulé, littéralement, de nos interrogations. Le vrai et le faux sont par définition les enfants d’une réflexion. Les enfants de la raison.

Or, si rien de signifiant ne peut être dit hors la raison, et que de ce fait celle‑ci se révèle comme l’irréductible source de sens, il devient impératif de tout mettre en œuvre de manière à « saisir la raison dans sa détermination ». C’est le projet hégélien.»

 

Source : www.pulaval.com

Classé sous la cote : 193 H462g

6000000278

Lire la suite...

L'actualité en revue chez Curio

Recycler plutôt que jeter : pas si facile

Jean à la mode, nouveau t-shirt, jolie chemise... la consommation de textiles a explosé dans le monde. Juste au Québec, chaque citoyen achète en moyenne 27 kilos de textiles par an. Et tout ça se retrouve trop souvent aux poubelles, car comme vous allez le voir, le recyclage des textiles pose des problèmes de taille...

Pour la communauté collégiale seulement. Utiliser vos codes d'accès aux banques de données de la bibliothèque pour vous connecter.

Lire la suite...

La sociologie; les grands concepts expliqués

Auteur : Collectif
Traduction : Christophe Reverchon et Sonia Quémener
Classé sous la cote 301 S678s

L’Univers est-il né à la suite d’une grande explosion? La lumière est-elle une onde, une particule… ou les deux à la fois? Une «théorie du tout» est-elle possible? Grâce aux formidables progrès de la technologie, nous repoussons toujours plus loin les frontières du savoir et nous comprenons mieux le monde dans lequel nous vivons.

Rédigé dans une langue dépourvue de tout jargon, La Science : les grands concepts expliqués offre au lecteur des explications claires et concises. Le texte est accompagné de nombreux schémas expliquant les théories complexes, d’une sélection des citations qui ont marqué l’histoire de cette discipline et d’illustrations attrayantes qui facilitent notre compréhension. Voici enfin un ouvrage accessible et complet qui explique simplement les grands concepts scientifiques.

Source : http://www.editionsmd.com

Lire la suite...

Bakhita

Auteur : Véronique Olmi

«Elle a été enlevée à sept ans dans son village du Darfour et a connu toutes les horreurs et les souffrances de l’esclavage. Rachetée à l’adolescence par le consul d’Italie, elle découvre un pays d’inégalités, de pauvreté et d’exclusion.

Affranchie à la suite d’un procès retentissant à Venise, elle entre dans les ordres et traverse le tumulte des deux guerres mondiales et du fascisme en vouant sa vie aux enfants pauvres.

Bakhita est le roman bouleversant de cette femme exceptionnelle qui fut tour à tour captive, domestique, religieuse et sainte.

Avec une rare puissance d’évocation, Véronique Olmi en restitue le destin, les combats incroyables, la force et la grandeur d’âme dont la source cachée puise au souvenir de sa petite enfance avant qu’elle soit razziée.»

 

Source : www.albin-michel.fr

Classé sous la cote : 848 .914 O51b

6000000398

Lire la suite...