Prix littéraire des collégiens 2020: les étudiantes et les étudiants du Cégep de la Gaspésie et des Îles font leur choix!

Trente-sept étudiantes du Cégep ont participé à l’édition 2020 du Prix littéraire des collégiens. Parmi les cinq œuvres en lice cette année, Shuni de Naomi Fontaine, aux éditions Mémoire d’encrier, a été sélectionné par les participants comme étant la meilleure œuvre originale québécoise de l’année.

Pour son troisième ouvrage, l’auteure originaire de la communauté innue de Uashat près de Sept-Îles, s’est inspirée du livre Tout ce qu’on ne te dira pas, Mongo, de Dany Laferrière. Naomi Fontaine écrit une longue lettre à son amie d’enfance, Julie (Shuni en innu) qui s’apprête à visiter son village afin de lui venir en aide. Chaque chapitre présente un aspect de la culture de ce peuple et va bien au-delà des stéréotypes.


Les autres romans québécois en lice sont :


· Suzanne Travolta, d’Élisabeth Benoit (P.O.L)
· Les offrandes, de Louis Carmain (VLB)
· L’évasion d’Arthur ou la commune d’Hochelaga, de Simon Leduc (Le Quartanier)
· Ouvrir son cœur, d’Alexie Morin (Le Quartanier


Deux campus participent
De façon distincte, deux campus du Cégep de la Gaspésie et des Îles ont tenu l’activité cette année. Chacun de leur côté, les lecteurs ont délibéré en arrêtant majoritairement leur choix sur l’œuvre de Naomie Fontaine. À Gaspé c’est l’enseignante Annie Arsenault qui était responsable de l’activité dans le cadre du cours Littérature, critique et communication.
Aux Îles-de-la-Madeleine, Sara Trottier et Anouk Olscamp ont chapeauté l’activité. Quatorze membres de la communauté étudiante ont également eu un coup de cœur pour Shuni. Le récit a touché et ému les participants qui ont apprécié l'écriture simple mais efficace de l'autrice innue. Pour ce campus, la participation était volontaire et non dans le cadre d'un cours.


Un événement national
Le contexte pandémique a forcé l’annulation des délibérations nationales qui devaient avoir lieu à Québec dans le cadre du Salon du livre. Toutefois, grâce à la collaboration des éditeurs et des auteurs des œuvres en lice, l’édition 2020 a pu se poursuivre. Des versions PDF des œuvres finalistes ont été mises exceptionnellement à la disposition des étudiants participants, leur permettant ainsi de poursuivre leurs lectures et leurs échanges de façon virtuelle. L’échéancier pour la soumission des votes ayant été déplacé au 15 mai, le gagnant national sera dévoilé au cours des prochains jours.