Deux millions octroyés pour un projet de coopération internationale au Sénégal

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles reçoit un financement de deux millions de dollars d’Affaires mondiales Canada pour le projet Gouvernance féminine et Innovation (GEFI). Ce projet a pour objectif d’améliorer de façon durable le développement économique, social et environnemental des communautés de Niodior, Dionewar et Falia, dans le delta du Saloum au Sénégal.

S’appuyant sur les résultats d’un projet mené en 2013 et 2014, Entrepreneuriat Féminin et Adaptation, l’initiative GEFI s’attarde à deux axes d’intervention, soit la gouvernance des unités de transformation des mollusques et la commercialisation innovante des produits. Nicolas Simeray, responsable du développement international au Cégep, explique : « en nous appuyant sur les acquis du projet EFA et le suivi des communautés jusqu’à ce jour, nous désirons accroitre l’amélioration des conditions de vie, de travail et de santé des habitants de ces régions. » Pour ce faire, le projet qui s’étendra sur une période d’environ quatre ans, mise sur des activités de transfert de connaissances, de mentorat et d’analyse du milieu et de la réalité des femmes du delta du Saloum. « Avec nos partenaires du Sénégal, nous souhaitons accompagner les femmes, les jeunes filles et, plus largement, tous les jeunes vers l’expression de leur leadership économique et ainsi améliorer l’équité des genres. Le projet permettra aussi aux jeunes de jouer pleinement leur rôle de levier du changement tant dans les modes de gouvernance que dans l’adaptation de ces communautés côtières face aux changements climatiques », ajoute M. Simeray.

Formation continue, initiation à la gestion entrepreneuriale, et création d’un conseil d’administration avec des représentantes de chaque groupement de femmes sont autant d’activités qui seront mises en place par le GEFI. En plus, le projet étudiera les possibilités de mettre en place un réseau de distribution novateur sans intermédiaire, tout en assurant le suivi scientifique et la surveillance des stocks ainsi que le respect du plan d’aménagement de la ressource conchylicole pour assurer l’exploitation durable des ressources.

Misant sur la collaboration avec divers acteurs, ce projet d’intervention communautaire compte sur l’expertise de l’Institut Universitaire des Pêches et d’Aquaculture de Dakar (IUPA), de même que l’Institut de Technologie Agroalimentaire de Dakar (ITA), deux partenaires de longue date du CGÎM. Des experts du Centre d’initiation à la recherche et d’aide au développement durable (CIRADD) prennent également part à ce projet.

En plus du financement d’Affaires mondiales Canada, ce projet bénéficie de l'appui financier du Fonds de Financement de la formation technique et professionnelle du Sénégal (3 FTP), également membre du réseau UNESCO-UNEVOC.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles remercie l’ensemble des partenaires qui contribuent à la réalisation de ce projet de coopération internationale. Notons que le Cégep de la Gaspésie et des Îles œuvre au Sénégal depuis 1991 et qu’il entretient des liens étroits avec les partenaires locaux depuis 2006.

Pour en savoir plus sur ce projet et pour lire le récit de voyage de Nicolas Simeray : Voyage dans quatre archipels entre Conakry et Dakar : à la rencontre des femmes transformatrices d'Afrique de l'Ouest.

 

Pour lire l'infolettre de mai 2019 du volet international: Infolettre - Mai 2019. Vol. 1. Num. 1