Le Cégep de la Gaspésie et des Îles se mobilise pour contrer les violences à caractère sexuel

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles va de l’avant avec deux campagnes de prévention et de sensibilisation afin de prévenir davantage les violences à caractère sexuel. De part ces campagnes, le Cégep veut démontrer l’importance d’agir pour prévenir les violences sexuelles.

Les quatre campus du Cégep et leurs associations étudiantes respectives sont d’abord devenus des partenaires de la campagne Sans oui, c’est non! Cette campagne, destinée aux réseaux universitaire et collégial déploiera différents outils de sensibilisation mettant de l’avant la notion de consentement sexuel en plus de faire connaître les ressources existantes. La campagne Sans oui, c’est non!  est déjà déployée dans des universités québécoises et s’étend maintenant aux établissements collégiaux.

Par ailleurs, la campagne Ni viande, ni objet, conçue par les étudiants du Cégep de Sherbrooke, a aussi été retenue par le Cégep de la Gaspésie et des Îles comme outil de prévention. Cette campagne, reconnue pour ses outils originaux, ses images saisissantes et ses slogans créatifs saura certainement interpeller les étudiants et étudiantes. Selon le Cégep, les deux campagnes sont complémentaires et peuvent interpeller des publics différents, c’est donc pourquoi il a été décidé de les utiliser les deux.

La mise en place de la campagne est déjà commencée dans les campus, mais la réalisation de ce projet s’étalera jusqu’en 2018, alors que plusieurs mesures seront intégrées. La première étape, l’affichage, est déjà bien commencée.

La ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, madame Hélène David, entreprendra cinq journées de réflexion sur le sujet et le Cégep de la Gaspésie et des Îles participera à l’une d’entre elles.

Pour avoir plus d’information sur les campagnes, veuillez visiter :

Ni viande, ni objet : http://cegepsherbrooke.qc.ca/fr/contrelesviolencessexuelles

Sans oui, c’est non! : www.sansouicestnon.ca