Humanis et Groupe Collegia s'associent pour offrir un programme de formation en Maintenance d'éoliennes

La construction prochaine d’un parc éolien dans la Réserve faunique des Laurentides incite Humanis, le Service de formation continue du Cégep de Chicoutimi, à s’associer à Groupe Collegia (le consortium des services de formation continue du Cégep de la Gaspésie et des Îles et du Cégep de Matane) afin d’offrir, dès la fin avril, une attestation d’études collégiales (AEC) d’une durée de 14 mois en Maintenance d’éoliennes.

 

L’entente entre Humanis et Groupe Collegia prévoit que 18 étudiants sélectionnés débuteront leur formation à Chicoutimi pour ensuite  approfondir leurs connaissances au Centre québécois de formation en maintenance d’éoliennes du Cégep de la Gaspésie et des Îles, à Gaspé

À Chicoutimi, les étudiants auront notamment à réussir des cours offerts par les enseignants du département de Génie électrique.

Une AEC dans le domaine permettra aux étudiants d’accéder plus facilement aux futurs emplois de  techniciens en maintenance d’éoliennes qui seront bientôt créés dans la région du Saguenay-Lac-St-Jean.

En effet, la compagnie EDF Énergies Nouvelles a récemment obtenu l’autorisation du gouvernement québécois de mettre en service le parc éolien Rivière-du-Moulin, sur un territoire qui chevauche les MRC du Fjord et de Charlevoix, ce qui entraînera la création d’une vingtaine d’emplois.

« L’aménagement du plus  important parc éolien au Canada dans la réserve faunique des Laurentides par la compagnie EDF Énergies Nouvelles a évidemment suscité notre intérêt. Il fallait faire en sorte que ce promoteur et tous ceux qui développeront des projets dans le futur puissent miser sur une main-d’œuvre spécialisée provenant du Saguenay-Lac-Saint-Jean, explique la directrice d’Humanis, madame Manon Chapdelaine ».

Toujours à l’affût de nouveaux créneaux d’activités pour le développement socioéconomique de sa région, Humanis a développé, il y a quelques années déjà, un partenariat avec Groupe Collegia afin que l’AEC en Maintenance d’éoliennes soit offerte dans son milieu.

« Avec plus de 20 stations d’apprentissage, nous possédons le seul lieu de formation spécialisé dans ce domaine au Québec et le mieux équipé au Canada, explique le directeur de Groupe Collegia, monsieur Sylvain Vachon. Ce partenariat nous permet de joindre davantage de candidats intéressés par l’éolien, mais surtout des personnes en provenance des collectivités où s’installeront les parcs éoliens ».

Selon le TechnoCentre éolien, il est permis d’envisager qu’au terme de la mise en service de tous les parcs éoliens, plus de 500 emplois en maintenance et opération d’éoliennes seront créés au Québec, d’ici 2015.

« Posséder une AEC en Maintenance d’éoliennes sera assurément un atout important lorsque viendra le temps d’attribuer ces emplois, des emplois qui peuvent être rémunérés jusqu’à 50 000 dollars par année, poursuit Mme Chapdelaine ».

Humanis amorce dès maintenant sa recherche de personnes intéressées à faire partie de la première cohorte. Pour être sélectionnés, les candidats devront notamment passer des entrevues et effectuer des tests visant à vérifier leur résistance à travailler en hauteur.